La Kinésiologie : le corps ne ment pas !

Les découvertes fondamentales du Dr George Goodheart

Les processus intérieurs du corps et du système nerveux / cerveau se reflètent dans l’état fonctionnel des muscles. La pratique des tests musculaires, une forme de neuro-bio-feedback, permet d’établir à la fois des bilans holistiques concernant la problématique du client mais aussi d’identifier les ressources pour atteindre ses objectifs.

• La Kinésiologie Appliquée

La Kinésiologie représente un ensemble de techniques venant des domaines psycho-émotionnel, structurel, nutritionnel, énergétique et neurologique, guidé et validé par l’application des tests musculaires. Les origines de cette approche développée par le Dr George Goodheart / Etats-Unis remonte aux années 1960.

• Le corps ne ment pas

Ce postulat du Dr Diamond, psychiatre et kinésiologue, exprime parfaitement que c’est le corps le mieux à même de connaître ses propres besoins. Il nous dit, non seulement quels sont ses carences et ses troubles, mais nous propose aussi et surtout de découvrir quand et dans quel sens il faut agir pour regagner ou s’approcher de l’équilibre physique et psychique.

• Une vision moderne de la Kinésiologie par les neurosciences

L’étude des neurosciences a modifié notre vision de la Kinésiologie ces dernières années. Le concept des marqueurs somatiques du Pr Antonio Damasio (L’erreur de Descartes) confirme à notre avis la validité et le principe des tests musculaires : le corps est le théâtre de simulation vers lequel le cerveau envoie ses états, ses pensées, ses réflexions. Après évaluation, le corps les renvoie sous forme de sensations, que la conscience ressent comme émotions et qui ont à leur tour comme finalité de faciliter nos décisions et de nous faire bouger. Et voilà nous sommes de retour aux muscles...

• Les champs d’application

La Kinésiologie est une méthode à part entière qui s’intègre très facilement grâce à sa simplicité et ses principes universels dans de multiples domaines. Elle peut donc être pratiquée en complémentarité avec d’autres disciplines du ressort du praticien. Voici quelques secteurs d’application de la Kinésiologie :

- a) Les difficultés d’apprentissage

La Kinésiologie Educative est une branche de la Kinésiologie qui est devenue un outil de référence dans le secteur de l’apprentissage. La démarche utilisée consiste avant tout à améliorer la communication entre les différents modules du cerveau (notamment par des exercices spécifiques : Brain Gym) pour une meilleure intégration de leurs capacités propres. De plus en plus de personnes en difficulté d’apprentissage (école, université, travail) sont prises en charge par des praticiens formés (orthophonistes, enseignants, psychomotriciens, coachs etc.) pour transformer leur trouble en plaisir d’apprentissage.

- b) Le domaine de la santé

La plupart des patients consultant leur médecin « n’ont rien » sur le plan organique mais souffrent plutôt de problèmes fonctionnels, phénomène reflètant ainsi la complexité de la condition humaine. Libérer le stress et les tensions, recadrer des angoisses et soucis permet souvent de trouver des solutions surprenantes. Le test musculaire et la communication avec l’intelligence du corps y sont pour beaucoup. Ce secteur est particulièrement intéressant pour toute personne proposant déjà des soins (médicaux, paramédicaux, autres).

- c) Le secteur psycho-émotionnel

L’application de la Kinésiologie ouvre également de nouvelles voies dans le domaine psycho-émotionnel. Les tests musculaires permettent d’identifier rapidement les structures des problèmes psychologiques même très anciens et ainsi de profiter des protocoles de rééquilibration de pointe. La Kinésiologie s’appuie ici en partie sur les principes des thérapies brèves et des découvertes récentes en neurosciences. Elle devient une technique de pointe pour psychologues, psychothérapeutes ou coachs.

-  d) La Kinésiologie et le développement personnel

Un secteur qui concerne finalement tout le monde : fini le temps où il fallait être malade pour chercher de l’aide auprès d’un spécialiste. Ce ne sont plus seulement les grands sportifs, artistes ou managers qui se font accompagner pour (mieux) réussir : c’est devenu un droit pour chacun d’entre nous. Là aussi, la Kinésiologie offre des outils excellents pour (re)trouver la joie de vivre et le succès. Important : En dépit de la complexité de l’approche, la formation en Kinésiologie n’est pas réservée aux professions médicales ou paramédicales. Elle est ouverte à ceux qui sont passionnés par le développement humain, oscillant entre bonheur et déprime, entre réussite et échec.

• Les objectifs de la Kinésiologie

- Maintenir ou retrouver la santé
- Faciliter l’apprentissage
- Etre en meilleure forme physique et psychique
- Conserver un équilibre face aux conditions de vie et de travail
- Libérer et mieux gérer le stress quotidien
- Développer les ressources de l’individu (scolarité, profession, art, sport, loisirs)
- Trouver sa place dans la société

Par contre, comme pour toute autre approche, la Kinésiologie se trouve face à des limites d’ordre technique, épistémologique et devant l’impératif absolu du respect de l’intégrité des clients. C’est la raison pour laquelle nous insistons ici beaucoup sur quelques principes déontologiques (liste non exhaustive) très chers à l’IFKA :

Le test musculaire manuel

  • ne remplace pas des décisions personnelles (choix et orientations au niveau familial ou professionnel).
  • n’est pas utilisé pour trouver des liens entre l’état actuel du sujet et des évènements du passé dont la personne n’a aucun souvenir.
  • ne prétend pas identifier la cause des maladies.
  • n’est pas un instrument valable pour vérifier des croyances ou convictions religieuses, sociales ou politiques.
  • ne peut être appliqué sur soi-même.
  • ne s’apprend pas par des soi-disant études par correspondance.
  • ne peut pas être maîtrisé complètement en clientèle par des personnes sans formation professionnelle (600 heures de formation minimum, validées par des examens théoriques et pratiques).

Freddy Potschka, 2009

© IFKA - Institut Français de Kinésiologie Appliquée - Propulsé par Mieux-Etre.org